Une semaine Eurafricaine au cinéma – 5ème édition

Regards croisés sur les migrations

A Paris du 10 au 16 juin 2019

Pour sa 5ème édition, Une semaine Eurafricaine au cinéma tentera de comprendre ce qui pousse les hommes à migrer. Car, depuis la nuit des temps, les hommes bougent. Ils changent de lieu, quittent leurs proches, vont à la rencontre d’autres hommes, d’autres espaces. L’espoir guide leur choix : celui d’une vie meilleure, d’un climat plus clément, de paix… Mais comment sont-ils accueillis ?

Le festival centrera son regard sur l’Europe et l’Afrique, l’Afrique vécue comme une terre d’émigration et l’Europe comme une terre d’immigration… Et pourtant, l’Europe a été tout à la fois terre d’exil et d’accueil, selon les périodes et les pays, les guerres qui les ont déchirés et la gravité des problèmes économiques et sociaux. Aujourd’hui, les migrants africains vivent des drames humains qui commencent pour certains à peine partis de chez eux : errances dans le Sahel, noyades en Méditerranée, maltraitances, trafics… Au déracinement de ces personnes vient s’ajouter l’humiliation. En effet, le racisme et l’égoïsme, les réactions de rejet des Européens qui demandent de nouveaux murs aux frontières, sont extrêmement violents. Heureuse- ment, dans cette période trouble, des hommes et des femmes s’associent et s’engagent pour accueillir dignement les migrants, faire reculer la haine et promouvoir le dialogue interculturel.

Les différentes facettes de la migration ont inspiré de nombreux réalisateurs. Grâce à l’image, ils interpellent le spectateur comme citoyen européen et habitant du monde, nous mettent à l’épreuve de l’altérité, oeuvrant ainsi à un nouvel humanisme. Les spectateurs seront invités, à travers une vingtaine de documentaires et de fictions, et les rencontres avec les cinéastes et des historiens, à la découverte des questions que posent les migrations, à comprendre les espoirs et les aspirations d’hommes et de femmes qui les poussent à émigrer, et à réfléchir à la construction d’un monde fraternel où l’homme pourra parcourir et découvrir le monde sans peur, partir et revenir, plus riche d’une expérience positive.

Brochure-bamako-2018-pour-le-site-compressed-1

Eurafriclap à Bamako !
Du 30 novembre au 5 décembre 2018

Cher(e)s ami(e)s,

ASCPE est partenaire du festival Une semaine Eurafricaine au cinéma qui aura lieu à Bamako du 30 novembre au 5 décembre 2018 sur le thème « Le droit à la mémoire ».

Soutenu par l’Union Européenne et le Ministère de la Culture du Mali, le festival est organisé par EURAFRICLAP en partenariat avec BlonBa (complexe culturel de Bamako), le CNCM (centre national de la cinématographie du Mali) et l’Institut Français du Mali.Il s’organisera autour de 10 séances et 16 projections en présence des metteurs en scène, avec l’espoir de provoquer la rencontre et l’échange sur des moments d’histoire commune entre les Européens et les Africains. Musique, lecture de poésies, conférence et cocktails africains, visites seront au rendez-vous.

Les festivaliers, venant d’Europe ou d’Afrique, seront hébergés à l’Hôtel ONOMO au tarif « festivalier ».

Par ailleurs, EURAFRICLAP organise des déplacements depuis Paris, à des prix défiant toute concurrence (avion et hôtel), et nous espérons que vous serez nombreux à venir à Bamako, et pour celles et ceux qui ne connaissent pas le Mali, découvrir le pays, son peuple et sa culture. Une excursion sera proposée pendant le festival.

Découvrez le catalogue :